Pour faire une demande d'admission à l'assurance complémentaire des frais de santé, vous devez :

  1. Remplir une Demande d'admission GPAFI (si vous êtes déjà membre, passez au point 2).
    - Mentionnez, si nécessaire, les membres de famille au point 5 du formulaire.
    - Joignez une Autorisation de prélèvement sur salaire (uniquement fonctionnaires ONUG, HCR, PNUD et UNON) ou une Autorisation de débit (LSV).
     
  2. Remplir une Demande d'admission UNIQA - Assurance complémentaire ONU.
    - Remplissez un formulaire par personne à assurer.
    - Joignez une copie d'une pièce d'identité valable (carte d'identité, passeport ou carte de légitimation) pour chaque personne à assurer.
    - Joignez une copie d'un relevé d'identité bancaire (mentionnant les codes IBAN et BIC/SWIFT, ainsi que le nom du titulaire du compte).
     
  3. Envoyer les formulaires originaux au GPAFI par courrier postal ou courrier interne.

Contactez le plateau d'assistance 24/7 dont le numéro de téléphone figure sur votre carte d'assurance UNIQA - GPAFI ou sur la notice d'information que vous avez reçue lors de la souscription.

Si vous ne pouvez pas appeler vous-même, votre famille, vos proches ou vos collègues peuvent également appeler en votre nom.

Vous pouvez bénéficier de conseils médicaux, d'un transport médical dans un établissement hospitalier sur place, d'une évacuation ou d'un rapatriement médical, de l'envoi sur place de médicaments introuvables ou d'un médecin.

Par ailleurs, si un traitement ambulatoire ou une hospitalisation s'avère nécessaire, UNIQA Assistance se porte garant, 24h/24 et 7j/7 partout dans le monde, et prend en charge 100% des frais médicaux directement auprès du fournisseur de soins ou de l'établissement hospitalier.

Vous n'aurez donc pas besoin de payer vous-même les frais médicaux ni de soumettre ensuite la facture à votre assurance de base et à votre assurance complémentaire. UNIQA Assistance se charge de tout.

Si la durée de votre contrat temporaire est inférieure à trois mois, vous ne pouvez pas adhérer à l’assurance complémentaire des frais de santé.

Si la durée de votre contrat temporaire est de trois mois ou plus, vous pouvez adhérer à l’assurance complémentaire, à condition que vous soyez assurés sous le plan principal (et non plus sous le plan temporaire) de l'Assurance Mutuelle du Personnel des Nations Unies (UNSMIS).

Si votre couverture d'assurance sous le plan principal de l'Assurance Mutuelle du Personnel des Nations Unies cesse, en raison de l'expiration de votre contrat, vous n'avez plus droit aux prestations de l'assurance complémentaire. Il vous appartient d'informer le GPAFI de la cessation de votre couverture de base.

Tant que vous êtes affiliée à l’Assurance Mutuelle du personnel des Nations Unies en tant que dépendante de votre père, vous pouvez être admise à l’assurance complémentaire des frais de santé.

Nous vous rendons attentive aux prestations en cas de maternité. En tant que dépendante, au-delà de 21 ans les frais de maternité ne sont pas pris en charge par l’Assurance Mutuelle du personnel des Nations Unies et par conséquent, c'est également le cas de l’assurance complémentaire.

Vous pouvez adhérer à l’assurance complémentaire des frais de santé. Toutefois, étant donné que vous êtes enceinte au moment de votre demande d'admission, les frais liés à votre maternité ne seront pas pris en charge par l'assureur.

Par ailleurs, toute grossesse débutant dans un délai de 12 mois à compter de la date d'affiliation n'est pas couverte (délai d'attente).

Rien ou presque ! Vous conservez bien entendu votre couverture d’assurance aux mêmes conditions.

Seul le mode de paiement de vos primes et cotisations au GPAFI peut éventuellement changer, notamment s’il y avait une déduction sur votre salaire.

Nous vous recommandons de passer au secrétariat du GPAFI afin de modifier le cas échéant la facturation et de vérifier certaines informations en notre possession (adresse, compte bancaire, etc.).

Oui, vous devez résilier votre assurance perte de salaire qui couvre les fonctionnaires actifs lorsque ceux-ci ont épuisé leur droit aux congés maladie à plein traitement.

La résiliation se fait par écrit pour la fin d'un mois, moyennant un préavis d'un mois.

Nous vous recommandons toutefois de ne pas la résilier trop tôt. Il serait en effet regrettable de perdre votre droit aux prestations quelques mois avant votre retraite. Nous vous conseillons de vérifier votre droit aux congés maladie à plein traitement ou de nous consulter.

La limite d'âge pour faire une demande d'admission est fixée au mois du soixantième anniversaire. Vous ne pouvez donc pas demander une assurance maladie complémentaire.

Les fonctionnaires internationaux à la retraite ne sont pas éligibles à l'assurance.

En cas d'accident de ski, le transport aérien du blessé (avion, hélicoptère) est couvert sans limite de remboursement s'il est médicalement nécessaire; si des opérations de recherche en vue de retrouver ou de sauver le blessé s'avèrent nécessaires, celles-ci sont prises en charge jusqu'à concurrence de CHF 20'000.- par assuré.

Oui. Non seulement la Zurich Compagnie d'Assurances intervient, mais elle peut vous être d'une très grande utilité.

Etant donné qu'il y a un tiers responsable, vous devez, selon le règlement de l'Assurance Mutuelle du personnel des Nations Unies, prendre vous-même les dispositions pour obtenir réparation de la part du conducteur responsable ou de son assureur.

Ces démarches peuvent parfois s'avérer longues et coûteuses, car elles nécessitent que la responsabilité du tiers soit clairement établie. Il faudra dans certains cas avoir des témoins, un rapport de police ou même prendre un avocat. Les choses peuvent encore se compliquer davantage s'il s'agit d'un automobiliste assuré à l'étranger, ou s'il conduit sans assurance ou sans permis.

Si vous bénéficiez de cette couverture d'assurance, non seulement la Zurich Compagnie d'Assurances vous remboursera 100% des frais de traitements, de manière illimitée durant les 5 ans qui suivent l'accident, mais elle se chargera également de se retourner contre le tiers responsable de l'accident ou contre son assureur.